Sans titre (s)

Je perturbe le parcours des visiteurs de l’exposition Art Souerrain à Montréal en indiquant sur les fiches de médiation et les cartels des oeuvres à découvrir au fil de leur promenade dans les lieux alloués au festival. Sur le papier donc, des titres évocateurs annoncent des oeuvres qu’ils sont censés trouver sur leur chemin. J’écris des titres, précise la taille prétendue des oeuvres, la technique utilisée... Mais ils auront beau chercher, ils ne trouveront pas sur le parcours les oeuvres mentionnées. C’est un jeu entre ce qui est vrai, ce qui est écrit, promis en quelque sorte, et l’absence d’objets. À la place des oeuvres, leur est offert le droit de les imaginer. La lecture du titre et la description y aident grandement. Elle prend ainsi une forme différente dans l’esprit de chacun. Quand les visiteurs cherchent les oeuvres, une représentation en naît dans leur tête et la possible déception de ne pas voir d’oeuvre sera compensée par le bel effort d’imagination que la démarche enclenche.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now